Recruter, c’est s’adapter !

Articles - Image d'intro

Est-ce le moment pour démarrer un processus de recrutement sans crainte d’être jugé en cette période de crise de la COVID-19 ?

Oui, c’est un excellent moment ! La principale difficulté, c’est que les employeurs ont l’habitude d’être réactifs plutôt que proactifs, c’est-à-dire qu’ils s’empressent de combler un manque de main-d’œuvre sans l’avoir anticipé ou planifié. Pourtant, dans une situation comme celle que nous vivons présentement, le choix des personnes qui seront à nos côtés pour gérer le retour ou l’après-crise devrait faire partie de nos priorités.

Il nous faut toutefois bien réfléchir à nos façons de faire et rester cohérents par rapport à l’ensemble des décisions que nous prenons et qui concernent notre organisation. Si, d’une part, nous licencions temporairement des employés et que, d’autre part, nous réalisons des embauches, ces décisions doivent s’inscrire dans une bonne logique (compétences, postes-clés, formation spécifique, …).

Même si plusieurs secteurs sont fortement ébranlés par le ralentissement, voire l’arrêt complet de leurs activités, la situation peut cependant être différente pour les entreprises considérées comme essentielles. Celles-ci demeurent fortement sollicitées et doivent maintenir ou même augmenter le rythme de leurs embauches.

Consciente que cette situation ne durera pas éternellement, chaque entreprise devra reprendre ses activités à son propre rythme au moment venu et il lui sera essentiel d’avoir au sein de son équipe du personnel qualifié afin de remonter la pente !

Si j’étais la dirigeante d’une entreprise qui ne fait actuellement pas partie des secteurs d’activités essentiels, j’en profiterais pour être proactive en établissant différentes stratégies et en planifiant mes besoins de main-d’œuvre en fonction du retour prévu de mon entreprise sur le marché. Je n’hésiterais donc pas à communiquer mes besoins et me placerais en mode attraction. Soulignez vos forces et mettez en valeur ce qui vous distingue (environnement de travail, historique ou culture)!

Quelles sont les répercussions actuelles de la pandémie de COVID-19 sur le recrutement ?

L’approche directe, communément appelée « chasse de tête » est en plein essor. Beaucoup de personnes réfléchissent à leur emploi actuellement parce qu'elles sont en arrêt temporaire ou à cause de la façon dont leur employeur gère la crise, ce qui augmente leur incertitude.

En tant qu’experte en recrutement, je constate présentement que beaucoup de candidats et candidates intéressants se mettent sur le marché ou sont à la recherche de nouvelles opportunités. Des gens sont disponibles ou se rendent disponibles afin d’entendre ce qu’on a à leur dire. La situation les amène à être plus réceptifs et à envisager divers scénarios. Ces personnes se demandent aussi dans quel environnement elles aimeraient travailler, ce qui les motive, où elles se voient dans leur carrière d’ici les prochains mois et quelles valeurs interpellent.

La situation actuelle a aussi pour effet d’inverser le marché en faveur de l’employeur. C’est le moment de prendre le temps de trouver les bonnes personnes, alors pourquoi ne pas en profiter ? Lorsque nous le pouvons (ce qui n’était pas le cas de tous avant la crise), nous devons sélectionner des personnes qui vont parler positivement de notre entreprise et agir comme ambassadeurs et qui auront la volonté de faire partie prenante du futur de l’entreprise.

Parfois, il vaut mieux d’engager des personnes qui ont une bonne attitude et qui collent aux valeurs de l’entreprise plutôt que privilégier certaines des compétences initialement exigées. Il est difficile de dire combien de temps durera encore cette période, mais il faut la voir comme une occasion à saisir.

Recruter à distance, possible ou pas ?

Sans aucun doute !

Comme spécialiste en recrutement, il ne m’a fallu que quelques jours à m’adapter à ce nouveau mode de travail. La situation actuelle oblige le reste du monde à s’adapter et à faire preuve de beaucoup d’ouverture d’esprit.

Les recruteurs utilisent des outils de communication web depuis déjà quelques années. Il est cependant impératif d’avoir le matériel technologique adéquat et de s’assurer que la personne convoquée en entrevue virtuelle a obtenu des indications claires de notre part pour arriver à se connecter. Plusieurs applications existent sur le marché à cet effet et sont facilement accessibles et peu coûteuses. Parmi les plus courantes, citons Zoom et Teams (que nous utilisons chez SCE).

Bien que presque la totalité des autres étapes d’un processus de recrutement puisse se dérouler en ligne, un autre enjeu tient au fait qu’il est, encore à cette date-ci, risqué de réaliser des rencontres directes comme c’est le cas lors de la phase finale d’un projet de recrutement. Embaucheriez-vous votre prochain DG sans lui avoir serré la main? Tout porte à croire que nous devrons peut-être tous changer nos habitudes dans le futur! Chose certaine, nous vous suggérons de respecter les recommandations formulées par notre gouvernement dans tous vos processus de recrutement !

 

Mélissa Calille, CRHA
Responsable unité d’affaires - Recrutement
3192, boul. St-Jean
Trois-Rivières (Québec) G9B 2M1
T. 819 370-6174 (403) 
m.calille@groupesce.com
Facebook | LinkedIn | www.groupesce.com

Retour à la liste des nouvelles

Dernières nouvelles

Articles - Image d'intro

Nouveau souffle chez Portes Milette

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Technologies HumanWare - Voir loin!

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

LA COVID-19 ET SON IMPACT SUR LES CONTRATS

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Changer le monde, un projet à la fois

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Constructeur de liens et de machines

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Croissance fulgurante chez Genyk

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Déduction pour amortissement accélérée

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Crédit d’impôt à l’investissement

Chronique d'expert

Articles
Articles - Image d'intro

Nouvelle fiscale

Chronique d'expert

Articles